Trek de 3 jours dans la vallée de l’Ubaye

La Vallée de l’Ubaye est située dans les Alpes-de-Haute-Provence. Au XVIIIe, on l’appelait la « vallée de Barcelonnette ». Vallée d’origine glaciaire, son altitude va de 771m au lac artificiel de Serre-Ponçon à 3 412 mètres d’altitude à  l’Aiguille de Chambeyron. Les plus importants massifs de l’Ubaye sont ceux de Chambeyron et celui du Parpailllon.

Comme j’ai pu m’en apercevoir cet été, ce charmant département n’a pas failli à sa réputation de vallée très ensoleillée (avec plus de 300 jours d’ensoleillement /an). Le soleil, de beaux paysages, 800km de sentiers balisés, on pourrait croire que c’est la cohue sur les chemins de l’Ubaye, que neni ! Il y a fort peu de randonneurs. Je pense que c’est dû au fait que la vallée rest un peu enclavée ce qui rend quelque peu difficile le transport et qu’elle souffre de se retrouver coincée entre le parc naturel régional du Queyras et le parc national du Mercantour qui lui font de l’ombre. Mais la récompense en est la tranquillité à la rencontre de beaux sentiers. 

Avec Gregory des blogs I-trekkings et I-voyages, nous avons effectué, au lieu du grand tour de l’Ubaye initialement prévu, deux boucles plus petites mais fort dépaysantes. Le tour du Bec de Chambeyron ainsi qu’un tour du Moyen Ubaye, de village en village.

Tour du Brec de Chambeyron

 

Au premier jour, on part de Saint Ours jusqu’au refuge de Chambeyron.

trek ubaye (15)

trek ubaye (16)

Après quelques heures de marche tranquille, sous les regards attentifs des jeunes marmottes, au pas de Couletta (2752 m) , nos pupilles se perdent dans les eaux turquoises du lac de Chambeyron en contrebas. Au joyeux refuge de 69 places du CAF du Chambeyron (2626 m) on sera accueilli par un jeune couple Virginie et Romain Sourice qui ont embarqué avec eux leurs deux jeunes enfants Zian et Milo qui ont là un magnifique cadre pour s’ébattre et grandir. Difficile de rêver d’un cadre meilleur pour de jeunes pouces ayant soif d’aventures et débordant d’énergie… j’en serai presque jaloux. Leur page facebook

trek ubaye (6)

trek ubaye (18)

refuge chambeyron

Le couple a repris le vieux refuge d’allure militaire construit dans les années 70  sous la face du Brec de Chambeyron qui culmine à 3389 m. Derrière le visage un peu rustique de ce refuge se cache une bonne âme familiale qui respire la joie de vivre. La moitié des produits sont bios même s’il en coûte à Zian d’aller les chercher en moto en vallée. En tout cas, j’ai savouré ma part de gâteau aux framboises. Le gourmand que je suis vous conseille de ne pas manquer leurs tartes faites maison. Un bonheur en bouche. Ne pensez pas aux calories, vous les brûlerez sur le chemin 😉

trek ubaye (20)

tartelette framboise

trek ubaye (22)

trek ubaye (17)

trek ubaye (8)

trek ubaye (7)

Jour 2 Direction Campo de Base

Après être allé taquiné, dans la douce lumière matinale, les chamois qui nous ont repéré de loin, nous avons véritablement pris la route à 10h. Je sens Gregory en petite forme alors j’impose un rythme un peu plus soutenu histoire de le faire suer un peu. Oui, je suis un vil partenaire de randonnée. J’assume complètement ce côté sadique, sachez-le.

Photos de chamois que je surprend avec l'appareil photo en bandoulière après observqtion

Photos de chamois que je surprend avec l’appareil photo en bandoulière après observation

trek ubaye (19)

Une fois arrivé au lac des 9 couleurs, on ne pouvait pas ne pas prendre 20 minutes pour effectuer l’ascension de la Tête de la Frema (3151 m). Quelques névés plus loin, en poussant un peu sur les bâtons, une vue magnifique s’offre à nous. En prenant la pause avec Gregory, j’évite de regarder sur ma gauche car un faux pas et la chute serait quelque peu douloureuse. On reconnait tous les deux que cette vallée avec ses sommets escarpés a un air de Zanskar, en Inde du Nord (où j’ai effectué le mythique trek du Chadar en hiver). Je galope sur le sentier car ma gourde est vide. Heureusement, je trouve rapidement de quoi la remplir alors que l’on entre dans le Piémont italien .

lac 9 couleurs ubaye

panneau lac 9 couleurs

tet de la frema

vue tete de la frema

trek ubaye (9)

cascade

Gregory près de la cascade de Stroppia

piémont italien

Jour 3 Retour à Saint Ours

trek ubaye (30)

trek ubaye (12)

trek ubaye (13)

trek ubaye (29)

Grâce au repas de la veille et son succulent dessert chocolaté ainsi que le petit déjeuner qui tient au corps, on arrive à tenir malgré le misérable pique-nique à affamer une marmotte. Excellente auberge italienne avec wifi pour les accrocs. Mais attention, une seule douche.

Après avoir passé le col de Sautron (ils devraient enlever le t) à 2687 m, où il soufflait à en faire perdre mon chapeau de paille, on descend rapidement dans la vallée herbeuse sous les cries de joie des marmottes dans un chemin qui serpente en lacets. On croise un berger avec ses chiens et, on voit un patou se balader tout seul au milieu du sentier. Sur le coup, on n’est pas super rassuré mais la grosse peluche nous dépasse sans faire mine de nous avoir aperçu. Malgré le GPS de Grégory, on manque le chemin pourtant bien balisé et on termine en coupant à travers champ. Juste avant d’arriver à Saint Ours, une dernière visite au menu. Fort Saint-Ours. Ouvrage construit entre 1930 et 1938 dans le cadre de la ligne Maginot. Et moi qui pensait que seul les frontières allemandes étaient protégées. Au départ, j’étais sceptique quant à mon éventuel intérêt par rapport à ce qui ressemblait de l’extérieur à un vulgaire bunker. Mais dans le dédale des couloirs, notre guide arriva à piquer mon intérêt concernant cet ouvrage militaire qui repoussa les italiens de Mussolini. A découvrir.

Je te voiiiiiiiis...

patou montagne

trek ubaye (2)

sait paul ubaye

Comment se rendre à Saint Ours en Ubaye

La randonnée est accessible de mi-juin à mi-novembre (mais vérifiez toutefois le niveau d’enneigement)

  • dénivelé total est de 2950 m
  • distance totale 45 km

Sources utiles pour compléter son voyage en Ubaye

  • Carte IGN transfrontalière Chambeyron / Val Maira n°7 couvrant l’ensemble de l’itinéraire
  • Ubaye tome 2, voyage photographique au coeur des Alpes du sud par Claude Gouron
  • Plus d’informations : www.ubaye.com

Refuge et auberge