Conseils de bonne utilisation de bâton de randonnée

Depuis l’époque des bâtons de bois que l’on ramassait et taillait, au besoin, avec son couteau, les temps ont bien changé. Les habitudes ont évolué, la marche s’est démocratisée et les constructeurs ont fait évolué nos branches de bois en bâtons de randonnée légers, confortables et performants incorporant les dernières technologies et de nouveaux matériaux. Cette évolution technologique s’accompagne de modifications d’utilisation dans la pratique. J’espère que l’article sur Pourquoi vous devriez utiliser des bâtons de randonnée vous a convaincu de leur utilité.

Bien que l’utilisation de bâtons de randonnée parait au premier abord totalement triviale, un peu comme marcher ou faire du vélo (après tout, il suffit de pédaler non ?), il est bon de connaître quelques gestes et astuces pour optimiser l’utilisation des bâtons de randonnée durant votre trek ou balade.

 

Adapter la taille de ses bâtons de randonnée

 

Serrage de base à 120 cm

Pour la bonne tenue de vos bâtons de randonnée, il faut déplier les 2 brins et pas uniquement un seul pour que l’ensemble reste solide et stable. De fait, on utilise la graduation imprimée sur chacun des deux brins et on serra à 120 pour les deux brins afin d’obtenir des bâtons de 120 cm (1,20m).

Nulle besoin de serrer comme des brutes à cette étape car il faudra de toute façon les adapter DONC serrez pour que cela tienne afin que les bâtons ne se raccourcissent pas brutalement durant leur utilisation mais évitez de les bloquer totalement.

Attention, si vous serrez trop fort, il vous faudra soit débloquer avec une pince ou demander de l’aide à autre personne qui tournera le brin dans le sens opposé

A savoir. Le système de serrage à loquet, plutôt que celui à vis, est plus performant et permet régler plus facilement et plus rapidement les bâtons de randonnée par rapport à votre morphologie et au relief

 

Adaptez maintenant la taille du bâton de randonnée à votre taille

Lorsque vous tenez le bâton de randonnée, en appui vertical sur le sol, main tenant fermement la poignée, votre coude doit former un angle droit.

choisir-ses-bâtons-de-randonnée-tableau-correspondance-des-tailles-191x300

Il y a bien la formule qui est :

0,68 x (votre taille en cm)= taille des bâtons

Je préfère un visuel.

Ma taille étant d’1m85, je vais utiliser des bâtons de 125cm.

J’ajuste le dernier brin en priorité.

 

Adaptez la taille de votre bâton de randonnée au relief

En montée

Deux approches:

  • Soit on tire et dans ce cas on raccourcie les bâtons de randonnée de 5cm (voir plus suivant la pente( afin de planter en avant.
  • Soit on pousse et dans ce cas on garde la taille à plat

 

En descente

On augmente la taille de 5 cm des bâtons.

 

En dévers

  • là aussi deux approches. Soit on ajuste chacun des bâtons à la pente. On augmente ainsi la taille de 5cm du bâton qui doit planter plus bas et on réduit de 5 cm celui qui doit planter plus hat.
  • Soit on garde la même taille que pour le plat en appuyant sur la poignée et en tenant le bâton sur le tube.

 

Utilisation des bâtons de randonnée

 

A plat

Cela s’inspire de la la marche nordique ici en image. C’est un mouvement continu de balancier. Un va et vient

Nordic_anim01

 

En montée

En pente ou en franchissement d’obstacle on va soit planter ses bâtons en avant pour imprimer l’impulsion. On sert alors les dragonnes.

Soi on s’en sert pour stabiliser l’impulsion et diminuer la perte d’inertie. Dans le second cas, on appuiera sur le haut des poignés.

En d’autre termes, on plante en avant pour être actif, on garde en arrière afin de garder une marche stabile plus passive.

 

En descente

On plante en avant pour freiner l’inertie afin de réduire le stress sur les articulations. On appuie sur le haut des poignées.On sert les muscles ventraux, et on fait travailler ses triceps ainsi que les muscles des épaules, les deltoïdes.

En devers, on adapte sa progression en fonction de la pente. Si on a adapté les bâton, on garde les mains dans les dragonnes. Sinon, on tient un bâton par le tube main libre et on appuie sur le haut de la poignée de l’autre. Le risque étant de voir potentiellement filer son bâton de randonnée dans un moment inattention.

 

Bon à savoir concernant les bâtons de randonnée

 

Le système anti-choc

Il est composé d’un ressort interne qui va diminuer la transmission des vibrations aux bras à chaque utilisation. Ce sont les bâtons que j’utilisais depuis l’Islande, jusqu’à que l’un d’entre eux ne casse en descente lors de mon Tour du Mont Blanc. Cela augmente le confort de marche et permet de réduire l’impact aux poignets et aux épaules en cas d’utilisation intense. Je recommande pour les personnes sensisbles.

Néanmoins, ils sont plus lourds et plus chers.

 

Les poignées.

Elles sont importantes car elles sont la courroie de transmission de l’effort exercé sur vos bâtons. Et la partie de votre corps en contact avec elles sont les mains. Plus celle-ci favorisent la transpiration et les frottements, plus vous risquez d’avoir des ampoules. Il existe 4 sortes de poignées

  • Poignées en plastiques
  • Poignée en caoutchouc
  • Poignée en mousse
  • Poignée en liège
  • Poignée en gomme

Nous reviendrons sur les caractéristiques de chacune dans l’article : comment bien choisir son bâton de randonnée. Mais pour résumer, la plus efficace est la poignée en gomme. Pensez à vérifier l’ergonomie des poignées en magasin. Le confort d’utilisation est primordial. Si ce n’est pas agréable d’utilisation maintenant, si vous ne le “sentez pas”, cela ne sera pas plus après des heures de randonnée

 

Les dragonnes

C’est le nom des sangles autour des poignées. Elles servent de repose poignent et permettent de soulager les mains et les avant-bras.

Il existe deux type de dragonne

  • Dragonne simple, peu cher, pour des utilisations courtes
  • Dragonne rembourrée, plus cher, plus confortable, pour de longues randonnées

Pour la petite histoire, on appelle ces sangles des dragonnes car le nom vient des unités de cavalerie de dragons, dont les membres combattaient principalement à la carabine, au pistolet, et accessoirement au sabre.

 

J’espère que ces conseils d’utilisation de vos bâtons de randonnée vous ont permis d’en apprendre plus sur les bonnes pratiques en matière de marche de montagne avec ces derniers, Si vous avez des remarques, n’hésitez pas à laisser un commentaire. L’article qui suivra est : comment bien choisir son bâton de randonnée.


N’hésites pas à partager et épingler cet article sur Pinterest si tu l’apprécies :

conseils utilisation baton de randonnée