Des espaces vierges gigantesques, des chaînes de montagnes dont les noms entendues maintes fois dans les films de notre enfance raisonnent comme la forêt du coin dans notre esprit, des treks dont la distance sont des portes d’entrée magiques dans le monde de l’aventure. Celle qui vous emporte durant de longues semaines, voir des mois, sur des centaines, voir des milliers de kilomètres, bienvenu dans les états-unis.
Dans cet article, on va compiler une belle liste de longs treks à découvrir aux USA.

 

Les plus grands treks à découvrir aux USA.

Le sentier des Appalaches

distance : 3 510 km | Dénivelé positif : 157 km
Durée du trek : 5 à 7 mois
Meilleure Période : fin mars à fin septembre
C’est un peu le grand-père des sentiers de grandes randonnées américain. On rentre donc dans l’histoire américaine avec le premier chemin de grande randonnée aux USA, reconnu en 1968. Ce n’est pas -plus- le plus long mais comme on dit, il n’y a pas que la longueur qui compte.
Il y a 250 abris de type 3 murs, à environ un jour de marche les uns des autres. Cela donne un petit confort unique à ce sentier.
Il fait partie de ces randonnées de plus de 1000km auxquelles on accole un superlatif, tout est BIGGER (plus grand) aux USA, un peu comme les menu Mac-Donald.
Ici c’est la traversée de 14 états qui vous attend.

Pacific Crest Trail

  • distance : 4240 km | Dénivelé positif : 141 km (sur le parcours le plus exigeant) | 128 sinon
  • Durée du trek : 4 à 6 mois
  • Meilleure Période : fin avril à fin septembre

Ce chemin le long de la côte Pacifique vous fera partir du désert de Mojave et, en le suivant, vous vous rendrez jusqu’au Canada en passant par les volcans assoupis de l’Oregon, les grands conifères de l’état de Washington ainsi que le fameux parc du Yosemite où , il y a peu, Alex Honnold a réalisé le plus long free solo (sans aucune protection) du monde en conquérant les 900m de paroi Dôme.

Si l’ultra longue distance n’est pas au menue et que vous vous trouverez en Californie, sachez que le PCT partage 260 avec le John Muir Trail mentionné plus haut. (Sachant qu’en terme de distance, le John Muir reste un joli distance car cela vous fait l’équivalent de deux tours du Mont Blanc ou deux GR20)

Continental Divide Trail

  • distance : 4989 km | Dénivelé positif : –
  • Durée du trek : 6 mois
  • Meilleure Période : avril à octobre

C’est le dernier chemin de grande randonnée, avec les deux mentionnés plus haut, à faire partie de la Triple Crown of Hiking. Les trois ultimes chemins de randonnée sur de très longues distances présents aux USA.
Près de 5000km, les américains n’ont pas le souci du détail. Sérieusement, ils auraient pu faire un petit effort pour arrondir la distance, après 4900 km, 11 de plus ou de moins, je crois que l’on est plus à ça près. Néanmoins, comme seul 70% du chemin est balisé, il y a de la marge pour que chacun se fasse son petit détour -volontaire ou non- afin de compléter le tableau.

Ce chemin suit la ligne de partage des eaux (d’où le nom : continental divide) à travers les montagnes rocheuses. Cette ligne traverse 5 état : le Colorado, l’Idaho, le Montana, le Nouveau-Mexique ainsi que le Wyoming.

Hayduke Trail

  • distance : 1307 km | Dénivelé positif : –
  • Durée du trek : 2 mois
  • Meilleure Période : mars à octobre (l’été est déconseillé en raison du potentiel manque d’eau)

Cet itinéraire ne faisant pas parti de la Triple Crown of Hiking est beaucoup moins connu mais aussi beaucoup plus sauvage (avec des passages hors sentiers balisés) et plus exigeant (difficulté de trouver de l’eau). Il traverse en effet les fameux pars de l’Arizona et de l’Utah.

John Muir Trail

  • Distance : 338,6 km | Dénivelé positif : 14km
  • Durée du trek : 3 semaines
  • Meilleure Période : juillet à septembre

C’est le trek californien rendant hommage au naturaliste et explorateur écossais John Muir. Cette randonnée très prisée partage un bon bout de son sentier avec le PCT mentionné plus haut est l’un des chemins de randonnée américain les plus connus car il démarre dans la fameuse Vallée du Yosemite et vous emmènera jusqu’au Mont Whitney.
Edison Lake et Florence Lake marquent le milieu de ce sentier et également l’entrée dans le secteur alpin.

Il vous faudra un permis pour ce trek très apprécié et si vous voulez être certain de l’obtenir, en raison de la forte demande, mieux vaut le fait dans les 6 mois avant la date de départ pour éviter de potentiellement vous retrouver sur le carreau.

The Long Trail

  • Distance : 439 km | Dénivelé positif : –
  • Durée du trek : 4 semaines
  • Meilleure Période : fin avril à fin octobre

C’est le plus vieux chemin de randonnée américain à avoir été mis en place. Le tracé traversant l’état du Vermont et passant par les crêtes des Green Mountains a été terminé en 1930 par le Green Mountain Club qui, à l’aide de volontaires, le maintiennent depuis en l’état.

Le chemin partage sur 160km le sentier des Appalaches et il faut emportera du Massachusetts jusqu’à la frontière du Canada

LE MONSTRE : Great Western Loop

  • Distance : 11064 km | Dénivelé positif : beaucoup
  • Durée du trek : dans la mesure où la saison hivernale n’est pas possible et avec 5500km par an, on dira 2 ans. 208J seulement si vous marchez à la vitesse de Andrew Skurka soit 50+km par jour
  • Meilleure Période : quand y’a pas l’hiver…

Il ne s’appelle pas le monstre hein, c’est le surnom que je lui ai donné. Cet ultra trek combine le Pacific Crest Trail, le Pacific Northwest trail, le Continental Divid Trail (pout ne citer que les principaux) et de multitudes d’autres treks longs qui en comparaison de ce monstre ne sont que des randonnées à la journée…

La personne connue pour avoir réaliser ce trek est Andrew Skurka. Un randonneur professionnel (je ne savais même pas que cela existait). Il a recu le prix « Aventurier de l’année » en 2007 par la National Geographic. Il a aussi fini un autre chemin (dont je viens d’apprendre l’existence) la Sea-to-Sea Route qui fait seulement 7,778… miles. Soit 12 517km qu’il compléta en 11 mois dont 2250 km en raquettes. Et oui, un chemin qui fait 1500km de plus que « le monstre ». Le grand-frère du monstre ?

Je pourrai encore compléter cet article par d’autres treks comme The Ozark Highlands Trail, The Grand Enchantment Trail, The Ice Age Trail ou encore The Superior Hiking Trail, ce n’est pas les treks qui manquent. Quand vous partez aux USA, n’oubliez pas votre formulaire ESTA.