Les plus beaux treks et les plus belles balades d’Islande

L’Islande c’est un magnifique terrain de jeu à deux pas de l’Europe. Glaciers, volcans, geysers, océans, cascades… l’Islande, c’est un immense territoire vierge et sauvage à parcourir et à découvrir. Que ce soit en mode road trip ou à pied lors d’un trek en Islande seul ou en agence (ce qui nous intéresse davantage sur ce blog outdoor) le territoire islandais a tant à nous offrir. Pour ma part, je prépare mon troisième voyage en Islande et je suis certain de revenir encore de nombreuses fois arpenter ses sentiers ! Se lancer sur les randonnées en Islande ne se fait pas sans un minimum de préparation logistique et matérielle. Mais avant d’aborder ce sujet, il faut faire le plus difficile. Un choix ! Pour les amoureux de la randonnée, que faut-il visiter ?

QUELS TREKS RÉALISER EN ISLANDE ?

 

trek islande Landmannalaugar

image par Inami 

Le trek du Landmannalaugar

Distance 55 km (76km jusqu’à Skogar) | durée : 4-6j  | Réalisable : mi-juin à la mi-septembre

C’est LE trek le plus connu d’Islande. Le fameux trek Laugavegurinn, soit la « route des sources chaudes » en islandais (on croirait de l’elfique), qui vous emmène de Landmannalaugar jusqu’à jusqu’à Thorsmork (Þórsmörk). Au menu de cette randonnée mythique : les montagnes rhyolitiques du Landmannalaugar, le canyon de Markarfljótsgljúfur et enfin la vallée de Thorsmork encerclée par trois glaciers. En prolongeant le trek jusqu’à la fameuse chute située à Skogar (Skogarfoss), on peut ajouter 22km.

Il y a plusieurs sentiers annexes que vous pouvez parcourir durant le trek :

  • montée au Bláhnjúkur (945 m) durée : 3h AR
  • cavernes de glace d’Ishellar durée : 2h AR
  • montée au Valahnukur (465m) durée : 2h30 AR

Pour les amoureux du trail, ce trek peut être parcouru lors d’un ultra en juillet. Récit l’Ultra Marathon du Laugavegur chez mon collègue Vincent du journal du trail.

Transport : Le départ et le retour du trek Landmannalaugar sont desservis par des bus en été : le site de la compagnie (en anglais)

  • Départ ligne 11/11a: Reykjavik-Selfoss-Hella-Landmannalaugar-Skaftafell
  • Départ ligne 9/9a: Reykjavik-Selfoss-Hella-Þórsmörk
  • Il y a aussi des bus de Skogar.

 

trek Askja

Le trek de l’Askja

Distance 87 km  | durée : 5j  | période : mi juin à mi septembre

Le trek de l’Askja s’effectue dans les Hautes Terres d’Islande, de Herðubreiðarlindir jusqu’à la ferme de Svartárkot. Dans le cendre Est. Pour les curieux, Askja signifie boîte et, plus spécifiquement, caldeira. Petite minute géologie, une caldeira se créée lorsque la chambre magmatique s’effondre. Elle ressemble à un énorme chaudron, d’où son nom. (caldeira provient du latain caldaria qui signifie en français « chaudron »).

L’eau remplie souvent une caldeira, comme ce fut ici le cas avec le lac l’Öskjuvatn. Une caldeira non recouverte est celle par exemple de l’Enclos au Piton de la Fournaise que j’ai pu parcourir lors de mon tour de la Réunion. (à faire aussi, la Réunion est tout simplement splendide, mais on y reviendra)

Pour en revenir au trek, il est possible de le faire seul ou accompagné d’un guide. Il faut réserver les refuges (par mail ffa@ffa.is ou tel +354-462 7240). A noter qu’au nord du lac, il y a un marr, le cratère de Víti (enfer), très apprécié pour ses eaux à 25⁰C. Il faut également savoir que le trek vous emmène à une altitude de 1300m sur le massif du « Dyngjufjöll ». Des tempêtes de neige, même en été, ne sont pas à exclure. Approvisionnez-vous en eau dans les refuges. L’eau est rare en route.

C’est le club de trek d’Akuyeri qui a mis en place ce tracé en construisant les huttes le long du chemin.

Transport : l’accès se fait par la route montagneuse F88

Kerlingarfjöll

Le trek de Kjalvegur

Distance 44 km  | durée : 3j  | période : mi juin à mi septembre

Ce court trek qui commence à Hveravellir et se finit à Hvitarnes,  au travers du plateau de Kjölur, suit une ancienne voie équestre. Il est utilisé, par certains, comme une préparation de celui de Landmannalaugar. Le trek de Kjalvegur, bien que bien moins impressionnant que son grand frère, se situe entre deux glaciers : Langjökull à l’est et Hofsjökull à l’ouest. Court, moins exigeant et plus plat, il offre tout de même de beaux points de vue. 

Transport : il y a un arrêt de bus à 6 km du refuge de Hvítárnes et un autre à Hveravelir. Infos concernant le bus ici

Pour louer une place dans les refuges : le site (en anglais)

Snæfellsjökull au petit matin par Axel Kristinsson

Snæfellsjökull au petit matin par Axel Kristinsson

Trek de Snæfell

Distance 80 km  | durée : 4j-7j

Ce trek difficile voit sa popularité croître parmi les trekkeurs expérimentés. Il se fait en partant de Snæfellsskáli pour arriver à la ferme de Stafafell. Le mont Snæfell du haut de ses 1833m domine cette région de l’est de l’Islande. Il est possible d’en faire l’ascension depuis le refuge de Snaefellsskali (1000m de dénivelé) si la fenêtre météo le permet.

Réserver les hébergements : ici

Transport, accès par la route F910, conditions de route : ici

 

trek Esja islande

Balade jusqu’au sommet de l’Esja

Distance 6 km  | durée : 2-4h

Petite montée jusqu’à la « montagne » visible depuis la capitale d’Islande, Reykjavik. La vue est superbe. La capitale qui s’étend jusqu’en bord de mer, les autres montagnes entourant l’Esja. Ce n’est pas loin et c’est une petite sortie abordable, même pour les familles et des randonneurs à la journée. Par contre, en dehors de la bonne saison, sachez que les conditions peuvent rapidement devenir difficiles et le terrain, à découvert, glissant. En été, quand le vent souffle, il ne fait pas chaud. Rappelez-vous toujours que c’est l’Islande 😉

Transport : En Bus, prenez le bus 15 de la station Hlemmur. Sortez à Háholt in Mosfellsbaer, de là prenez le bus 57 jusqu’au pied de l’Esja à Esjuskáli.

Article lié à cette balade lors de mon premier séjour en Islande : sortie jusqu’à l’Esja en Islande

 

BALADES AU PARC NATIONAL DE SKAFTAFELL

Balades au parc national de Skaftafell 

Quand on arrive, on voit tout de suite le parc de Skaftafell, le camping comprenant son centre d’exposition et sa cafétéria. Au sein du parc, il y a de multiples possibilités de balades plus ou moins longues accessibles pour le plus grand nombre. Il y a de jolies points de vue. Une forêt grâce au microclimat présent dans le coin. Pour les curieux, je conseille aussi de s’attarder sur la petite exposition historique à la cafétéria, on y apprendre des anecdotes intéressantes et également un peu sur l’Islande.

Il y a pour les courtes balades :

  • S1 : la balade jusqu’au Glacier de Skaftafell : Skaftafellsjökull Distance 3,7 km AR | durée : 45min
  • S2 : la balade jusqu’à la cascade basaltique de Svarifoss après avoir dépassé celle de Hundafoss Distance 5,3 km AR | durée : 1h30
  • la balade jusqu’à Sel, une petite bergerie avec son craquant toit en herbe islandais
  • S4 le tour de Sjorarnipa Distance 6,4 km AR | durée : 2h – 3h
  • S4 L’ascension du Kristínartindar Distance 4 km AR | durée : 3h-4h

Pour les sorties plus longues :

  • S3 le tour de Skaftafellsheidi Distance 15,5 km AR | durée : 4h – 6h
  • M1 la balade de Baejarstadarskogur Distance 13 km AR | durée : 3h
  • M2 la balade de Morsarjokull Distance 20,6 km  | durée : 4h-6h
  • M3 la balade de Kjoss Distance 28,5 km  | durée : 5h-7h

Sites utiles :

Pour les fous furieux de la rando

Livres et cartes utiles pour trouver encore d’autres idées de treks et rando en Islande


Si vous aimez l’article, n’hésitez pas à le partager :

plus beaucx treks Islande